Meganecc.net

Le coin des passionnés
Nous sommes actuellement le Mar Avr 13, 2021 5:48 pm

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2503 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 152, 153, 154, 155, 156, 157, 158 ... 167  Suivant
Auteur Message
Message Publié : Dim Août 23, 2020 2:53 pm 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24882
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
Je préfère la version civilisée de la même couleur avec les phares amovibles :plie: :Ouais1: ... et puis elle sera moins chère :lol:

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Août 24, 2020 9:12 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59591
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
Et bien moi aussi! :lol:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Août 24, 2020 9:51 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59591
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
A Retromobile...

"Lamborghini Countach LP 400 Periscopio."

Image

Image

"Da ya think i'm sexy?"

Ferruccio Lamborghini est un sanguin, quand il commercialise sa première voiture de sport en 1964, la 350 GT, c'est pour répondre à Enzo Ferrari qui a toujours toisé l'industriel fabriquant de tracteurs, sa vengeance sera retentissante et donnera naissance à des modèles mythiques que personne n'a oublié tellement ils ont frappés les esprits.
Pour remplacer l'incroyable Miura, Lamborghini devait cogner très fort, c'est donc sous la forme d'un concept-car qu'est présenté la Countach en 1971 au salon de Genève, les lignes sont figées et le public médusé! Savait il à ce moment là qu'en signant une telle oeuvre Marcello Gandini allait faire entrer dans l'histoire une automobile qui va bouleverser les esprits? Il faut avouer qu'en ce début des seventies personne n'imaginait un instant qu'un tel engin puisse un jour pouvoir circuler librement dans la circulation. Pourtant c'est plus qu'une automobile que l'on découvre, la Countach va devenir une icône qui entrera au Panthéon de l'histoire à 4 roues.
Une ligne basse, tendu faite d'angles vifs ressemblant plus à un concept-car surréaliste qu'à un modèle commercialisable, elle symbolise le culte des lignes cunéiformes de l'époque. La Countach, c'est une folie roulante, presque un vaisseau spatial sur quatre roues. Et puis ces portes en élytre qui ne sont en réalité pas qu'un simple caprice de designer, le châssis tubulaire obligera ce coup de génie tout comme l'ont été les portes papillon de la Mercedes 300 SL montées "involontairement" et par obligation structurelle. En tout cas pour tous le symbole de la ligne en coin des années 70 avec ses inévitables phares basculants.
En 1973 est présenté la version de série, elle ressemble quasiment trait pour trait au concept vu deux ans plus tôt, c'est un choc et du délire pour les visiteurs interloqués devant sa ligne phénoménale venue de nulle-part, la Countach va devenir une légende.
Son moteur est le 12 cylindres en V de la Miura mais mis au goût du jour et qui ne cessera d'évoluer jusqu’à sa mise à la retraite en 1990. Son look aussi va petit à petit se métamorphoser, les lignes originales de Gandini vont avec les années se voir dotées d'appendices qui nuiront à son dessin si réussi au départ. Mais afin de suivre l'évolution du style, elle n'en avait pas vraiment le choix. Née LP 400 (pour Longitudinal Posterior) avec 375 chevaux sous son capot arrière, elle devient LP 400 S en 1978, ses pneus s'élargissent et de spectaculaires élargisseurs d'ailes viennent lui donner des muscles qui vont pour moi altérer sa ligne, elle adoptera aussi un spoiler à l'avant et le mythique aileron optionnel qui fera fantasmer nombre d'adolescents dont moi qui trouvait cet accessoire indispensable, comme quoi les goûts changent avec l'age. Toutefois nombreux sont encore ceux qui la préfèrent ainsi maquillée mais pour moi une si jolie fille n'en avait pas besoin.
La LP 5000 S suit son évolution en 1982, le moteur passe à 5.0 litres de cylindrée puis 5.2 litres dès 1985 avec l'arrivée de la version "QV" pour "Quattrovalvolve", quatre soupapes par cylindres en Français qui lui offrira 455 chevaux. En 1988 la version "25th Anniversary" voit se doter la Countach d'un kit carrosserie vraiment hideux à mes yeux, pour moi c'est tout simplement un désastre esthétique, il est vrai qu'à cette époque Lamborghini connaît des difficultés financières et que le lancement d'un nouveau modèle est hors de question, il faut alors "bidouiller" la Countach avec ce modèle à la plastique douteuse mais qui à l'époque plaît quand même, elle s'inspire alors des préparateurs radicaux de l'époque comme Koenig par exemple.
En 1990 c'est fini, la Countach entre définitivement au panthéon des modèles de légende, la Diablo qui va lui succéder sera elle aussi un vrai succès malgré les problèmes économique de la firme de San Agatha en ce temps. Cette "supercar" aura néanmoins fait les choux gras de la marque au taureau car il en sera fabriqué tout de même 2042 exemplaire, un joli score.
Le modèle ici présenté et arborant une vive teinte rouge datait de 1977, c'est ma favorite, la fameuse "Periscopio" avec son ouverture sur le pavillon qui devait servir au départ à la rétrovision et qui ne restera que comme un accessoire de style l'espace de quelques années. Cette auto a été commandée et livrée au chanteur Rod Stewart, l'artiste très populaire se fera une fortune et possédera de nombreuses Lamborghini au cours de sa vie.
A cette époque il est en Australie pour enregistrer un album et sa Countach est équipé de la conduite à droite. La voiture est tellement admirée par son propriétaire qu'il la fait entrer à l'intérieur même du studio! Puis il rentre aux USA quelques années plus tard et fait changer le côté du volant pour mieux l'utiliser chez lui, en Californie.
Rod Stewart rencontre alors Al Mardikian, un importateur de voitures Européennes de sport, il sera celui qui inspirera le rôle de Tom Cruise dans "Rain man"! Mardikian prépare aussi des voitures, c'est ce que Rod Stewart veut, personnaliser la sienne. D'importantes modifications sont ainsi faites, le toit est retiré pour la transformer en targa, les ailes sont élargies, les jantes sont plus grosses et bien sûr la structure a été renforcée.
On retrove ensuite la voiture en Angleterre en 2002, elle possède encore tous les attributs de la transformation de Mardikian et seule la mécanique sera restaurée. On la trouve en 2013 à Paris chez un négociant qui lui trouve un nouvel acquéreur lorsqu'elle est exposée à Retromobile justement. Le nouveau propriétaire désire la remettre dans sa configuration originelle, ce qui est pour moi discutable, la transformation a été faite par Rod Stewart et en faisait à mon sens tout son intérêt. Confiée à des spécialistes de la marque en Italie, la voiture retrouve sa ligne originelle tout en conservant sa teinte rouge.
C'est peut être pour cette raison que cette auto estimée entre 800.000 et 1.200.000€ ne sera pas vendue.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Août 24, 2020 9:54 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59591
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
Et la voici en 2013 à Retromobile dans sa livrée revue par Mardikian à la demande de Rod Stewart.

Image

Image

A titre personnel, je pense qu'il aurait été plus intéressant qu'elle reste sous cette forme...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Août 24, 2020 10:59 am 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24882
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
Effectivement, sachant que ce n'est pas le premier quidam venu qui avait demandé la transformation :roll: et qu'en plus c'était plutôt bien réalisé :bubu

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Août 24, 2020 11:14 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59591
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
Oui, la modification était bien faite et ne dénaturait pas la Countach.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Août 25, 2020 5:13 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59591
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
A Retromobile...

"Lamborghini Countach 5000 S."

Image

Image

"L'âge de raison."

Son look de vaisseau spatial sur roues va rendre iconique l'incroyable Countach dessinée par un Gandini au sommet de son art. Lancée officiellement en 1974, elle avait dès 1971 été présentée comme une étude de style qui finira par voir le jour en série sous le label LP400.
Le style cunéiforme est poussé à son paroxysme, la Countach en est le symbole même. Posée au ras du bitume, basse comme pas possible et tranchante comme une lame de rasoir, elle s'offre des gimmicks stylistiques parfaitement trouvé comme le fameux "periscopio", les prises d'air stylisées, la forme des feux arrières où la découpe des ailes.
Le moteur V12 de 4.0 litres sort 375 chevaux et le pilote couché dans l'engin doit donner de lui même pour dompter cette machine sans la moindre assistance et aux commandes pour le moins viriles.
En 1978, la LP400 devient LP400 S, le dessin se modernise mais efface la pureté originelle. Ainsi un spoiler est ajouté à l'avant et on note surtout des extensions d'ailes qui cachent de dessin si particulier de la découpe des passages de roues arrières. Ces rajouts servent au montage de pneumatiques plus larges et de nouvelles jantes au dessin il est vrai, réussi. Un aileron monumental proposé en option en fait une auto caricaturale mais tant qu'à aller au bout du délire, il en est presque nécessaire sur ces version. On note aussi la disparition du "périscopio" aussi inutile...qu'indispensable. La LP400 S va évoluer au fil des millésimes, l’habitacle va légèrement s'améliorer et le moteur développera jusqu'à 353 chevaux avant qu'elle ne passe le relais en 1982 à la 5000 S.
Cette nouvelle venue n'apporte aucune modification esthétique majeure, on retrouve la même auto aux jantes près qui restent ce modèle légendaire à 5 trous. L'aileron reste une option et l'habitacle est toujours la partie qui mérite d'être cachée. Sa planche de bord rectangulaire assez grossière et la finition artisanal dans le mauvais sens du terme se montrent peu digne d'un modèle vendu excessivement cher. Mais y entrer par ses incroyables portes en élytre digne d'un concept car fait oublier ces menus détails. Et petit bonus, la hauteur sous plafond a été légèrement revue à la hausse.
La vraie nouveauté est son moteur dont le V12 voit sa cylindrée passer à 4754 Cc pour afficher 375 chevaux. La boite de vitesse offre des rapports plus courts et les performances sont ainsi encore améliorées. Le kilomètre départ arrêté est fait en moins de 25 secondes, n'oubliez pas que nous sommes en 1982 et que ce chiffre est remarquable il y a près de 40 ans. De plus au ras du sol et avec une insonorisation minime, le tout avec le rugissement du V12 dans son dos, le pilote en à encore largement pour son argent en 2020! Une Aventador passerait pour un docile caniche comparé au pitbull qu'est la Countach! Il faut 5.5 secondes au 0 à 100 et elle était capable de flirter avec la barre des 300 Km/h, un cap symbolique qui en faisait une auto hors du commun et lui permettait de dominer Ferrari avant l'arrivée de sa Testarossa deux ans plus tard.
La 5000 S passe le relais en 1985 à la 5000 QV dotée d'une culasse multisoupapes et son histoire continuera jusqu'en 1990. Une longue carrière due en partie à des finances en berne qui mettront en péril Lamborghini qui sera sauvée de justesse. La suite sera l'arrivée de la Diablo et le rachat par Audi qui mettra ainsi à l'abri la marque Italienne.
La 5000 S aura donc été produite entre 1982 et 1984 à 321 exemplaires. Je trouve ce modèle habillé de blanc très chic, elle date de juillet 1984 et a été livrée neuve à Monaco avant de partir quelques années plus tard aux Etats-Unis. En 2013 un marchand Californie en fait l'acquisition et lui redonne une seconde jeunesse. Elle est rachetée à San Francisco en 2016 et est rapatriée en Europe où elle sera révisée chez un spécialiste Italien. Dans un état de présentation remarquable, ce modèle dénué d'aileron était estimé entre 300.000 et 400.000€ mais aucun acheteur ne repartira à son bord.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Août 25, 2020 10:53 am 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24882
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
:plie: :plie: :plie: :plie: :plie: ... même si l'absence d'aileron me gêne un peu :contt:

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Août 26, 2020 4:17 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59591
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
J'avoue le blanc lui va bien! :bubu


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Août 26, 2020 4:36 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59591
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
A Retromobile...

"Alfa Romeo 6C 2300 B Lungo Cabriolet Worblaufen."

Image

Image

Image

"Précision Suisse, caractère Italien."

L'histoire d'Alfa Romeo remonte à 1910 et s'est rapidement singularisé par ses modèles haut de gamme au caractère bien trempé. Pourtant la marque aura connu des hauts et des bas tout au cours de sa tumultueuse existence. L'ère des modèles de grand prestige devra laisser place à une gamme généraliste après la seconde guerre mondiale mais ces voitures "abordables" avaient en elle le virus Alfa, l'ADN dynamique de cette marque caractère bien trempé. Il faudra se monter plus audacieux avec la crise économique des années 70 et négocier avec grande difficulté le virage des années 80. Un retour en grâce marquera les années 90 et c'est vers un segment plus "premium" que jamais que la marque au trèfle vise aujourd'hui. Mais faisons un grand bond dans ce glorieux et riche passé au patrimoine d'exception.
La 6C est apparue dès 1926 dans sa version 1500, ce n'est pas à vrai dire un modèle mais un châssis que les clients pouvaient faire habiller chez le carrossier de leur choix bien qu'Alfa Romeo vendait des modèles déjà habillés dits "usine".
A partir des années 40 les plus belles réalisations verront le jour signées par les plus grands couturiers de la planète avec souvent des dessins extravagants plébiscites par la clientèle Américaine. Mais après la seconde guerre mondiale il faudra tout remettre à plat et oublier ces voitures trop onéreuses pour s'orienter vers la grande série. C'est à cette époque que la fantastique 6C tirera discrètement sa révérence en 1951.
Cette longue série sera faite de divers modèles aux moteurs toujours plus puissants avec à partir de 1929 l'arrivée de la 6C 1750 et la 6C 1900 en 1933.
La 6C 2300 arrive en 1934, elle est dévoilée au salon de Milan. Là encore c'est sous de multiples formes que la voiture est disponible, il y en a pour répondre à toutes les attentes et à tous les prix...des prix vous l'avez deviné, particulièrement salés!
La gamme tourne autour de ce fameux moteur six cylindres en fonte et à culasse en aluminium de 2309 CC affichant 70 chevaux. Les chambres de combustion sont semi hémisphérique, les arbres à cames sont entraînés par chaîne et un carburateur double corps alimente la mécanique. Castagna assure l'assemblage des modèles "usine" mais nombreux seront les châssis nus à quitter directement l'usine Alfa pour atterrir chez de grands couturiers automobiles. Un moteur à taux de compression augmenté fait monter sa puissance à 95 chevaux, ce qui n'était pas rien à ce moment. C'est avec un modèle de ce type qu'Alfa Romeo décrochera les 3 premières places de la course de 24 heures de Pescara-Targa Abruzzo. A la suite de ce spectaculaire hold-up, ce moteur désormais légendaire est disponible pour les 6C 2300.
La version 2300B est mise en vente dès 1935, si la mécanique reste la même, les trains roulants et les soubassements ont été modifiés et modernisés. Suspensions arrières indépendantes, train avant à double triangulation, voilà de quoi profiter encore mieux de ce moteur plein de vie et de tempérament. Disponible en version courte où allongée, elle se nomme "Turismo" où "Grand Turismo".
Touring et Castagna assureront la majeur partie des assemblages de la carrosserie mais Pininfarina où ici Worblaufen auront aussi œuvré sur ces somptueux châssis.
Une Série 2 est lancée en 1938, une voiture de ce type remportera la fameuse course des "Mille Miglia" avec. Puis la 6C 2500 en sera l'ultime évolution produite entre 1939 et 1951. Lancée en version berline et limousine carrossées par la maison, d'autres châssis nus seront confiés aux meilleurs artisans su moment, la plupart Italiens il va de soi.
La mécanique est constituée d'un excellent six cylindres en ligne 2443 Cc de 87 chevaux. La voiture voit le jour à l'aube de la seconde guerre mondiale, sa production chaotique sera stoppée en 1943 mais reprendra en 1947 une fois la paix signée. Mais vous l'imaginez, peu de clients se bousculeront dans cette Europe ravagée pour en faire l'acquisition, sauf aux États-Unis.
La stratégie commerciale est bouleversée suite à ça et la berline 1900 lancée en 1950 va faire prendre un virage décisif et salvateur à Alfa Romeo, les voitures généralistes étant la meilleure option possible, elles sauveront la marque.
Cette version longue de la 2300B a été exposée au salon de Genève 1938, l'exécution de sa carrosserie cabriolet est due au carrossier Suisse Worblaufen. Traitée de manière très sobre, elle dégage une classe naturelle et une élégance toute Italienne bien que dessinée en Suisse. Cette voiture est exceptionnelle à plus d'un titre car outre sa rareté, elle est restée entièrement d'origine et n'a jamais été restaurée, 80 ans après sa sortie d'usine, seule un voile de peinture lui a été prodigué au cours de ses plus de 80 ans d’existence. Estimée entre 1.250.000 et 1.750.000€, cette pièce d'exception ne trouvera cependant aucun acheteur au cours de cette vente.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Août 26, 2020 4:37 pm 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24882
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
Top la classe, elle aurait presque mérité une autre teinte que le noir :heinhein: , et la face avant fait un peu trop rondouillarde à mon goût (dû à la calandre peut-être :confus2: )

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Août 26, 2020 8:20 pm 
Hors-ligne
MCC RS
MCC RS
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 07, 2008 9:58 pm
Message(s) : 3857
Localisation : Ardennes 08
Ma MCC: j'en ai pas
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Août 27, 2020 4:16 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59591
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
J'avais déjà croisé cette voiture à Genève en 2018. :bubu


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Août 27, 2020 4:34 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59591
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
A Retromobile...

"Lamborghini Espada 400 GT."

Image

Image

"Une fine lame bien aiguisée."

L'arrivée en 1966 de la fantastique Miura va offrir à Lamborghini une tribune et mettre sur le devant de la scène une jeune marque aux ambitions profondes. Son fondateur, Ferrucio Lamborghini, à toujours du mal à digérer le mépris qu'à envers lui Enzo Ferrari. Sa revanche est éclatante et Feruccio à enfin piqué au vif la marque de Maranello d'une banderille bien affûtée, d'autres clients séduits par les Lamborghini ne commandent plus de Ferrari, et paf!
L'année suivante, un concept-car nommé Marzal est présenté au salon de Genève, ses lignes étirées dessinées par Marcello Gandini travaillant pour Bertone offrent une surface vitrée fantastique. Cette "vitrine" laisse deviner un habitacle généreux doté de quatre vraies places, la Marzal était une voiture de rêve aux immenses portes papillon qui marquera les esprits et fera l'objet de nombreuses répliques en miniatures a l'époque.
Face à l'accueil très favorable du public, Lamborghini met en chantier un modèle de série reprenant ses lignes, l'Espada, qui signifiée "épée" en Espagnol est présentée au même endroit l'année suivante. Ses traits sont calqués au concept Marzal mais la taille des vitrages a diminué tandis que les portes papillon ont fait places à des ouvrants plus traditionnels.
Mais revenons sur cette ligne magistrale qui pourtant ne semble pas encore toucher grand monde à mon plus grand étonnement. L'espada est longue, elle mesure 4.73 mètres, elle est basse aussi, 1.18 à la toise. Son mufle est déterminé, quatre gros phares ronds et une calandre simplifiée sous la forme d'une vaste prise d'air à fond noir grillagée. Un grand capot plat est légèrement courbé vers le bas à son extrémité, deux prises d'air "Naca" sont creusés de part et d'autre. Il y a aussi d'autres orifices sur les flancs à l'avant et à l'arrière du passage de roue.
Les panneaux de carrosserie latéraux sont sobrement traités, pas de volumes inutiles où de formes tarabiscotées. Les portes semblent basses et les vitres généreuses, ce qui n'est plus du tout dans l'air du temps de nos jours. La fenêtre de custode opte pour un dessin singulier qui apporte au panneau sa forme si réussie. Le tout est aidé par cette poupe ultra inclinée qui frise le break de chasse et une lunette en verre immense.
La croupe est coupée et biseautée, elle s'offre une partie vitrée qui suivant les millésimes sera décorée, pour ne pas dire occultée par des persiennes verticales seventies à souhait. Le pare-choc chromé rebiquant vers le haut aux extrémités rappelle aussi la sublime SM. Quatre sorties d'échappement sont là pour quand même signifier que cette fantastique figure de style possède tout à l'avant une mécanique d'une grande noblesse.
A bord les quatre passagers sont choyés, l'espace est généreux et l'équipement digne d'une luxueuse GT à la sauce Italienne, ce qui signifie que c'est un bonheur sans égal...quand tout fonctionne. Ce vaste habitacle propose quatre véritables places avec pour tous des sièges individuels, l'habitacle étant un véritable cocon douillet bien fini et généreusement équipé. On peux même le personnaliser en choisissant sa sellerie, ses moquettes et des équipements royaux comme la climatisation, la télévision où même un minibar! C'est donc une vraie GT que nous dévoile le constructeur, une sportive spacieuse, confortable et dotée d'un coffre au volume intéressant. Ne passons pas sous silence le style du tableau de bord aux formes géométriques qui est à lui seul une pièce de musée d'art contemporain. Ah, comme dans le concorde ce n'est pas "Mach 2" que l'on vous promet mais 300 Km/h qui sont affichés fièrement au tachymètre. Le tout est agrémenté d'un épais tunnel de servitude et d'une imposante console centrale constellée de boutons qui exigeront un apprentissage avant de commencer la mise en route de ce vaisseau spécial.
Sous son capot avant est logé un formidable V12 réalisé par Bizzarini, il développe 3929 Cc, est nourri par 6 gros carburateurs et affiche un puissance de 325 chevaux, attention, la voiture pèse toutefois 1625 kilos.
Son lancement est réussi et la voiture se vend bien, en 1970, elle reçoit l'évolution du V12 de la Miura S et passe à 350 chevaux, sa carrière s'achève dix ans plus tard en 1978 et elle se sera vendue à 1217 exemplaires, chiffre qui semble aujourd'hui bien mince mais qui pour Lamborghini à cette époque est un véritable carton commercial!
Livrée le 30 novembre 1968, cet exemplaire est une première série et c'est même la 21ème fabriquée. Vendue neuve en Italie, elle partira plus tard pour le Texas avant de revenir en Europe pour y être restaurée dans cette teinte "Blu Notte" avec cet intérieur bordeaux somptueux. Le travail de qualité fera que cette voiture sera exposée au musée Lamborghini deux années de suite. Estimée entre 210.000 et 260.000€, elle restera invendue.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Août 27, 2020 10:05 am 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24882
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
J'adore :plie: :plie: :plie:

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2503 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 152, 153, 154, 155, 156, 157, 158 ... 167  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.