Meganecc.net

Le coin des passionnés
Nous sommes actuellement le Dim Fév 28, 2021 2:33 pm

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2455 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 159, 160, 161, 162, 163, 164  Suivant
Auteur Message
Message Publié : Jeu Oct 08, 2020 9:30 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59426
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
Et...bah c'est la dernière de cette rétrospective de Retromobile 2020.
Crise sanitaire oblige...j'ai plus grand chose à présenter, au chômage le Bubu! :lol2:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Oct 09, 2020 8:58 pm 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Oct 24, 2007 10:58 pm
Message(s) : 21068
Prenom: Wilfried
Ma MCC: Golf Cab 1,4L 122cv
Localisation: Noisy le grand
bubu a écrit :
Et...bah c'est la dernière de cette rétrospective de Retromobile 2020.
Crise sanitaire oblige...j'ai plus grand chose à présenter, au chômage le Bubu! :lol2:

Demande une aide au gouvernement :rire:

_________________
La gallerie de ma Golf Cab
Le blog de bubu


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Oct 10, 2020 2:12 pm 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24761
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
bubu a écrit :
Et...bah c'est la dernière de cette rétrospective de Retromobile 2020.
Crise sanitaire oblige...j'ai plus grand chose à présenter, au chômage le Bubu! :lol2:


Ooooh mince :roll: j'espère que ça va vite revenir, même si ce n'est pas à la normale :wink:

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Fév 06, 2021 10:59 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59426
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
Avec la crise sanitaire, me voilà confiné, sans visites depuis presque une année.
Heureusement un bol d'air viendra d'Artcurial qui nous à préparé une vente hier.
Voici donc le retour des anciennes, il était temps!!

Devant la salle des ventes, cette BMW I8 décorée par Nathan Heatty un peu dans l'esprit des art cars chères à Hervé Poulain. Là je pense qu'il s'agit de stickers en réalité.

Image

Gregory Galiffi est lui aussi en tournage, il faut des ingrédients pour ses émissions!

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Fév 06, 2021 11:59 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59426
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
Je me suis pris une saucée en scooter sur le périph', un enfer!
Alors allons à l'intérieur nous sécher et voir quelques modèles proposés à la vente.

"Brütsch Rollera."

Image

Image

Image

"Le doux sexe des anges."

A peine commençait elle à lentement se démocratiser que l'automobile voit son élan subitement brisé par la seconde guerre mondiale. On l'a vu avec la visite chez Volkswagen, la Coccinelle devait être l'une des plus importante en terme de ventes mais à peine sortie de chaîne, elle devra laisser sa place à du matériel militaire.
En 1945 il faut tout rebâtir, inutile de vous dire que les familles Européennes étaient peu nombreuses à avoir une enveloppe pour s'offrir une automobile neuve dès que la production a été relancée. On réutilise les automobiles survivantes souvent en bien triste état et converties au charbon. Reste les autres cachées sous un tas de foin au fond des granges mais globalement il reste en Europe peu d'automobiles en bon état.
Mais chaque pays va à sa manière pour offrir un modèle "accessible" et le moins cher possible à produire. Les grands constructeurs y ont travaillés secrètement pensant le conflit, souvent les plans sont établis et certains en ont même préparés des mulets en attendant que la paix donne fin à cette folie meurtrière.
C'est donc l’émergence des petites voitures populaires qui va voir son marché exploser au début des années 50. C'est aussi l'époque où l'on voit débarquer le premières microcar. Ce sont des voitures qui doivent remplir un cahier des charges rigoureux pour être exonérés de taxes. Ces petits modèles simples offrent bien des avantages, prix imbattables, entretien et consommations modeste et la possibilité de s'offrir une voiture neuve. C'est un peu une sorte de réinvention de l'automobile où chacun à sa chance avec beaucoup moins de contraintes qu'une automobile "traditionnelle".
Nombreux seront les petits constructeurs à se lancer dans la cour des insectes savants et parmi eux se trouve la très marginale marque Allemande Brütsch. Egon Brütsch va dès 1950 proposer ce type de mini automobiles rudimentaires faites de carrosseries taille XS en matériaux composites et équipés de moteurs issus du monde de la moto.
Brütsch est localisé à Stuttgart, sur les terres de Mercedes mais en propose l'antithèse. Mais les débuts sont difficiles, les modèles commercialisé par la petite marque ne rencontrent pas le succès et se vendent en quantité infinitésimale. Brütsch est dynamique et relance chaque année de nouvelles versions et de nouveaux modèles, il y croit dur comme fer.
C'est en 1956 qu'il lance la Mopetta, c'est une voiture de manège...au format d'une voiture de manège! L'avant entièrement caréné et arrondit masque une roue unique centrale. derrière le pare-brise horizontal se trouve une sorte de trou dans lequel le conducteur doit s'installer en levant légèrement la jambe. L'arrière s'élargit pour abriter les deux roues et vue de haut la Mopetta offre une forme...euh, phallique! A l'arrière deux petits feux sont posés sur les renflements de ses "bourses" et le côté gauche laisse apparaître la mécanique à nue. Pas de cache pour masquer la mécanique, c'est plus simple à entretenir et ça fait gagner quelques billets.
A bord un mince siège et un guidon. Aussi épuré qu'une Tesla, la tablette tactile en moins. On trouve juste un tachymètre au centre et le levier de vitesse greffé dans la garniture gauche du cockpit.
Avec son bloc monocylindre de 49 Cc, la Mopetta est franchement limitée avec sa vitesse maxi de 45 Km/h, ainsi une version plus musclée est dévoilée rapidement, la Rollera.
C'est la même mais avec un moteur Fichtel & Sachs de 98 Cc. La caisse est un poil plus grande mais elle reste au format suppositoire pour autobus. Elle s'offre une capote mais surtout de performances étonnantes car elle dépasse les 100 Km/h, un volontaire dans l'assistance?
Reste que la Rollera est un bide commercial et qu'elle est produite sous licence en France à Vichy par la société Air Tourist, spécialiste également des microcars.
Les modèles Français étaient équipés de moteurs Isard de 124 Cc développant 6 chevaux.
Face à l'incapacité de séduire sa clientèle, Brütsch ferme ses portes en 1958, il ne vendra que 81 véhicules, tous modèles confondus!
Cette version proposée à la vente date de 1958 et à été entièrement remise à neuf en 2018. Ce modèle était estimé entre 30.000 et 50.000€, j'attends d'avoir les résultats pour vous dire à quelle somme ce doux bonbon s'est échangé.

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Fév 06, 2021 4:40 pm 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24761
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
Oh le chanceux :plie: :plie: :plie:

Direct Auto ce matin avait pour thème l'auto rétro:
visite de cette expo de la vente La Parisienne
petit coup de roulage en Mercedes 190E EVO2
focus sur les Gr B à la vente
reportage sur le rétrofit
sportives Renault (Clio V6, Clio Williams, Spider, Mégane RS R26R)

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Fév 07, 2021 11:15 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59426
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
Cool, j'ai regardé...on voit parfois votre serviteur...inratable avec son cuir orange! :lol2:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Fév 07, 2021 12:30 pm 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59426
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
"Messerschmitt KR 200."

Image

Image

Image

"Le micro chasseur."

On connaît plus Messerschmitt comme constructeur d'avions, ces chasseurs se montrant pendant la seconde guerre mondiale de redoutables rivaux dans les airs contre les alliés. La firme étant même si en avance qu'elle développera l'un des premier avion de chasse à réaction juste avant la déroute Germanique.
Le patron, Willy Messerschmitt, est emprisonné en 1945 mais libéré en 1947, on lui interdit de remettre son activité aéronautique en route. L'homme n'a pas perdu l'envie d'entreprendre, aussitôt il se relève et diversifie ses activités, éoliennes, maison préfabriquées et machines à coudre font tourner ses infrastructures. L'automobile l'intéresse aussi mais se lancer comme constructeur à cette période est casse-gueule. Déjà cela demande de lourds investissements, de la place considérable et des années de préparation pour arriver à un modèle viable. Willy Messerschmitt songe donc à viser le marché des microcars, il connaît un véritable essor à une époque où la voiture populaire se démocratise mais reste encore bien chère pour la plupart des foyers.
Ces minuscules voitures ont bien des avantages, fiscaux d'abord et ensuite en terme de coût. Moins chères qu'une petite voiture généraliste, elles sont peu gourmandes et exigent un entretien des plus minimaliste. En contrepartie leur taille limitée et leur moteurs à a cylindrée digne d'un dé à coudre les limitent à des déplacements essentiellement urbains.
On verra bien des curiosités dans ce véritable petit musée de insectes et parfois des horreurs. Les plus connues sont la Voisin Biscooter, l'Isatta où encore la Peel et la Reliant Robin. Il y en a eu de très nombreux modèles vendus avec plus où moins de succès mais dont le look de voitures de manège pouvait rendre leur propriétaires souvent ridicules au volant. Soudain pour eux une Citroën 2CV devenait un objet de luxe...
Willy Messerschmitt à donc opté pour cette solution et comme tout est possible où presque en terme de design, il opte pour une sorte de continuité de son activité initiale, celle d'un avion...à roues! Elle est dévoilée au salon de Genève 1953 et prends le nom de "KR" pour "Kabinenroller", le dessinateur est Fritz Fend. Il mise sur un look détonnant, une sorte d'avion dénué d'ailes et disposant de trois roues, deux à l'avant, une à l'arrière. Le museau profilé se montre aérodynamique, deux phares ronds lui donne une allure de batracien et des petites ailes joufflues amusent les enfants mais aussi les adultes, enfin aujourd'hui! Les roues sont microscopiques mais ce qui surprends c'est sa cellule habitable est ultra étroite, il y a bien deux places mais l'une derrière l'autre. Le tout sous une bulle de verre identique à celle d'un chasseur. Les portières, il n'y en à pas, pour monter dans le suppositoire roulant il faut basculer la verrière de gauche à droite et lever la jambe! L'arrière pointu offre deux lumignons et le capot démontable où est logé le moteur est percé d'ouïes d'aération. On a beau en faire le tour, on en croit pas ses yeux, cette voiture était commercialisée et elle pouvait prendre la route! Objet unique dans son style, elle est immédiatement identifiable entre mille. Malgré ce minimalisme, la voiturette se montre coquette, de nombreuses pièces d'accastillage en chrome habillent sa carrosserie et avec une laque bicolore elle en deviendrai même presque luxueuse.
Une fois à bord nous sommes aux frontières du réel. Pas de volant mais un guidon, un équipement qui se résume...à rien et une instrumentation minimaliste. Ici tout est petit, le coffre est une mini soute creusée derrière le siège du passager, deux slips, un t-shirt et deux paires de chaussettes.
La "KR 175" est la première à voir le jour, elle cache aux côtés de sa roue arrière un bloc de moto "Sachs" monocylindre 2 temps de 175 Cc de...9 chevaux. Oui, nous n'atteindrons pas mach 1 à bord mais la petite bête est légère (240 kilos) et elle se montre vive et amusante en ville, son terrain de jeu idéal.
En 1955 la "KR 200" tente une légitime montée en gamme. Avec 200 Cc et 13 chevaux, elle frise les 90 Km/h, imaginez les sensations à cette vitesse dans ce bidule improbable!
Messerschmitt en extrapole une version plus ludique encore, une décapotable avec un minuscule pare-brise en forme de saute-vent, la "KR 201". Il est également possible d'acquérir une version découvrable avec une toile remplaçant la partie vitrée supérieure. Une idée pertinente car sous le soleil, la cuisson est assurée malgré deux ouvertures latérales via des vitres coulissantes.
La vente cesse en 1957 mais la production n'est pas terminée pour autant car on dévoile la Tiger 500. C'est toujours une voiturette au look quasiment identique mais plus puissante (moteur bicylindre) et surtout à 4 roues. Mais les temps ont changés, la population vit mieux et le prix des voitures baissent, l'avenir des microcars s'assombrit et le tigre prends définitivement sa retraite en 1964, cette version étant un échec.
Environ 46.000 exemplaires de "Kr 175/200" seront vendus, ce qui était un très beau chiffre pour ce constructeur nouveau venu dans le monde de l'automobile. Le marché Américain en absorbera une partie, ce qui m'étonne toujours!
Celle-ci date de 1957 et a été livrée neuve en Suède. Revendue en 2016 à un collectionner exigent, elle sera restaurée entièrement sur trois années. Dans un état irréprochable, elle était estimée entre 35.000 et 50.000€.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Fév 08, 2021 1:27 pm 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59426
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
"Peugeot 203 Torpedo Tour de France."

Image

Image

Image

"La belle équipe."

Il n'y a pas que ma mère qui soit née en 1947, il y a aussi la Peugeot 203! C'est la première Peugeot d'après-guerre et une nouvelle page s'ouvre sur le chapitre 3. Ainsi la saga des "02" s'achève, la nouvelle venue qui est présentée à la fin de l'année 1947 se nomme 203. On la connaît tous, pourtant sa ligne à l'époque était fortement influencée par l'école Américaine. Elle avait de l'allure cette 203, elle mesure 4.35 mètres de long, affiche un avant en pointe avec son haut capot pincé décoré d'une tête de lion stylisée et sa large calandre décorée de fines baguettes horizontales. Ses ailes encore apparentes la date un peu mais en 1947, elle reste parfaitement dans la norme. Au bout de ces dernières, des phares ronds hauts perchés mais intégrés à la caisse. L'allure générale est faite de rondeurs très en vogue outre Atlantique, le pare-brise est plat mais je m'étonne du recul de modernité qu'elle laisse comparé à la gamme "02" habillée de la ligne "fuseau Sochaux" si profilée et aérodynamique.
L'arrière en pente douce conserve ces galbes qui lui donnent une âme, la 203 est comme bon nombre de ces voitures que je juge "organique". Si la 203 est une belle auto, les gravures stylisées des publicités où des catalogue trahissent la réalité, les dessinateurs la rendant plus basse, plus large et plus étirée qu'elle ne l'est en réalité, c'était aussi très courant avant guerre.
C'est au salon de Paris 1948 que la 203 est officiellement exposée au public, en mal de nouveautés, elle attire les foules et séduit les familles, voilà une véritable et moderne alternative à la Traction Citroën. Attention, la Citroën qui était très à la pointe en 1934 n'a pas encore dit son dernier mot lorsqu'elle reprends du service après guerre. La 203 reste fidèle à la propulsion, mais sa structure est enfin autoporteuse, autrement dit c'est une monocoque qui délaisse le châssis séparé d'antan. Ses roues sont indépendantes, la direction est à crémaillère, le freinage hydraulique et sa culasse hémisphérique en alliage léger est constituée d'"Alpax".
Ce moteur 4 cylindres 1290 Cc sortait 42 chevaux à sa sortie, pas un monstre mais de quoi répondre aux besoins fondamentaux d'une famille. Une boite 4 vitesses était de série, ce n'était pas si courant juste après guerre.
On accède à l'intérieur part des portes à ouverture "suicide à l'avant, deux sièges séparés sont montés à l'avant. Le levier de vitesses est au volant, le large volant à branches laisse le regard se porter sur la partie centrale du tableau de bord où est installée la platine porte instruments rectangulaire. Il est installé sur de la tôle peinte et garni de boutons couleur ivoire. L'ensemble est classique mais efficace d'autant plus que quasiment toutes sont livrées avec un toit ouvrant. Les passagers arrières ont de l'espace, un accoudoir et le coffre, bien qu'encombré par la roue de secours, reste logeable et séparé.
Rapidement une berline découvrable est disponible, très chère, elle restera marginale et assez peu distribuée, c'est l'une des plus recherchées aujourd'hui. Viennent rapidement ensuite les utilitaires et autres fourgonnettes et pick-up ainsi que le break.
C'est en 1951 qu'un cabriolet arrive dans la gamme, vendu très cher, sa ligne sage et son moteur pas plus performant ne l'aideront pas, il fera un très faible chiffre de ventes.
Pour 1952, le changement dans la gamme est important. A l'extérieur, la lunette arrière est agrandie, des déflecteurs sont apportés aux fenêtres avant, les compteurs sont regroupés derrière le volant en demi-cercle et le moteur passe de 42 à 45 chevaux.
C'est à cette période que le coupé entre en production, là encore son prix exorbitant et sa ligne manquant d'inspiration vont le cantonner au rôle de figurante.
En 1954, la berline découvrable est retirée tout comme du coupé (déjà!), le bouchon à essence se dissimule derrière une trappe. Puis en 1955 c'est le cabriolet qui s’efface, les familiales et commerciales suivront ensuite. En 1956 ce sont les flèches de direction qui sont enlevées, des clignotants ronds les remplacent, c'est moins rigolo mais bien plus efficace. Les enjoliveurs de roues sont différents et la camionnette part à la retraite. Le lion de capot est lui ôté pour des raisons de sécurité en 1958, c'est la dernière modification vraiment notable avant son arrêt en 1960.
On va en dénombrer 685.000 exemplaires fabriqués, un gros succès pour Peugeot qui avec ce "chapitre 3" semble partit sur la voie du succès.
Peugeot va réaliser pour l'édition 1954 du tour de France cycliste une série de 12 torpédos dans son usine de la Garenne Colombes. Afin de faciliter le contact avec les coureurs, les portes sont retirées et la ceinture de caisse se voit incurvée. On peut y installer des vélos mais une capote peut également être positionnée.
Cette auto historique était exposé au manoir de l'automobile à Loheac et demande une remise en route. De plus il est signalé de la corrosion perforante sur le châssis. Elle était estimée entre 60.000 et 100.000€ mais je suis en attente des résultats de cette vente.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Fév 08, 2021 9:35 pm 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24761
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
Très sympa cette 203 du Tour de France

bubu a écrit :
Cool, j'ai regardé...on voit parfois votre serviteur...inratable avec son cuir orange! :lol2:

Ah va falloir que je me re-regarde ça alors :Ouais1:

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Fév 08, 2021 10:01 pm 
Hors-ligne
MCC RS
MCC RS
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 07, 2008 9:58 pm
Message(s) : 3856
Localisation : Ardennes 08
Ma MCC: j'en ai pas
guigui276 a écrit :
Très sympa cette 203 du Tour de France

bubu a écrit :
Cool, j'ai regardé...on voit parfois votre serviteur...inratable avec son cuir orange! :lol2:

Ah va falloir que je me re-regarde ça alors :Ouais1:

pareil :lol:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Fév 08, 2021 11:10 pm 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24761
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
58 408€ sous le marteau pour la 203 :wink:

Les résultats sont là
artcurial_vente_la_parisienne_2021

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Fév 09, 2021 12:28 am 
Hors-ligne
VIP
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Oct 16, 2009 1:23 pm
Message(s) : 24761
Prenom: Guillaume
Ma MCC: Mégane III CC Floride noir étoilé
Localisation: Fécamp
Et voilà notre Bubu dans Direct Auto :D :D :D
Image

Image

_________________
ex mégane 2 CC exception noire, mégane 3 coupé dynamique blanc toit vitré
et mégane 3 CC dynamique blanc nacré
Image
mégane 3 CC Floride noir étoilé & mégane 4 Estate Intens bleu berlin


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Fév 09, 2021 10:57 am 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juil 15, 2007 9:26 pm
Message(s) : 59426
Prenom: Stephane
Localisation: Moisy le Gland
Merci Guillaume, le blouson est immanquable! :lol2:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Fév 09, 2021 7:13 pm 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Oct 24, 2007 10:58 pm
Message(s) : 21068
Prenom: Wilfried
Ma MCC: Golf Cab 1,4L 122cv
Localisation: Noisy le grand
bubu super star :bubu

_________________
La gallerie de ma Golf Cab
Le blog de bubu


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2455 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 159, 160, 161, 162, 163, 164  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.